Billets de projet-beer-sheba

Expert en pompe à corde

 Pompe a corde   Nous avons eu la joie d’avoir la visite d’un visiteur Néerlandais durant une semaine, Henk Holtslag, expert à la retraite. Il a une très grande expérience dans la coopération et en particulier dans le développement et la production de pompes à corde. Son expertise est la solution technique à bas-coût pour l’extraction de l’eau. Ayant vécu 11 ans au Nicaragua et construit plusieurs pompes à corde, c’est vraiment un expert. Il est venu pour pourvoir à nos besoins, mais il ne s’est pas ménagé pour construire quelques pompes. Qu’il soit bénis !

     Il nous a montré comment fabriquer les outils jusqu'au résultat final. Nous avons fait les magasins locaux pour obtenir le matériel nécessaire. Ainsi, avec une meuleuse d’angle et un poste à souder, nous étions d’attaque. Des tubes en acier galvanisé, des tuyaux en PVC et de vieux pneus étaient les composants principaux pour fabriquer une pompe à corde. Nous croyons qu’il va revenir auprès de nous en février pour construire une pompe à corde à éolienne qui irriguera notre verger et procurera un point d’eau pour faire passer le bétail de l’autre côté de la barrière. Génial !

Lire la suite

Année internationale des forêts - 2011

Logo

2011 a été l'année des forêts !!! Voici quelques informations interressantes venant du site http://www.fao.org/forestry/iyf2011/fr/

Lire la suite

Termite

Termites : nuisance ou bénédiction ?

     Dans nos champs, les compagnons les plus nombreux des fermiers sont les termites qui cultivent des moisissures sur des matières excrété par les plantes riches en carbone. En d’autres termes, elles défèquent de la sciure dans des chambres souterraines où l’humidité et la température sont contrôlées, et mangent ainsi les champignons qui poussent dessus. Voyez-vous sur la photo les petits modules blancs (appelés mycotêtes) ? Ce sont les morceaux que les termites récoltent pour leur nourriture.

 

Termites

 

Pour les fermiers sahéliens, cette relation a plusieurs implications majeures :

  1. Les termites, avec l’aide des moisissures, décomposent constamment la matière organique, absorbable par les plantes, contenue dans les nutriments du sol. C’est tout particulièrement important lors de la saison sèche lorsque la plupart des décomposeurs du sol sont endormis.

  2. Afin de chercher et transporter la matière organique, les termites créent un important réseau de galeries souterraines, améliorant la structure du sol durant le processus.

  3. Puisque les moisissures (contrairement aux bactéries) sont connues pour préférer, en principe, la matière organique à dominante carbonée, les termites recherchent précisément ce genre de matière organique que sont habituellement les feuilles et les branches sèchent, mortes et marrons.

   Pour les nombreux fermiers qui considèrent les termites comme de très sérieux nuisibles pour les récoltes, cela devrait être rassurant de constater qu’habituellement ils n’attaquent les plantes vivantes qu’en dernier ressort, lorsque toutes les autres formes de matières organiques du champ sont épuisées.

Nourrissez les termites et elles nourriront votre sol. Affamez-les et elles vous affameront aussi.

 

Noah Elhardt, Projet Beer Shéba

Nouvelles de la mission au Sénégal - 2016

Les églises de la Porte Ouverte au Sénégal, l’équipe de Beer Shéba et notre famille vous saluent dans le précieux nom de Jésus. Salutations africaines qui s’accompagnent de quelques nouvelles du champ missionnaire. Comme vous allez vous en apercevoir en lisant ces lignes, ça bouge de tous les côtés et parfois on se demande si on sera capable de porter tous ces projets en même temps… et puis on réalise que ce n'est pas nous qui portons ! Nous avons eu la grâce de voir s'accomplir en 2016 la parole prophétique qui nous avait été adressée à Mulhouse durant notre visite à l'été 2015, qui parlait des nouvelles portes que le Seigneur était en train d'ouvrir dans notre mission au Sénégal. Merci Seigneur Jésus !

Lire la suite

Nouvelles de la mission au Sénégal - 2015

Juillet 2015

La famille Toumieux vous salue ! Cela fait maintenant 5 ans que nous habitons à Mbour, dans la maison que le Seigneur nous a trouvée par miracle et dont le bail devait durer 6 mois, le temps que le propriétaire la vende. Ces dernières années, nous avons eu la joie de voir, les uns après les autres, les membres de notre équipe de Beer Shéba déménager dans notre voisinage pour former une communauté. Les Friesen, les Toombs, les Niles, les Elhardt sont à moins de 500 m de chez nous ce qui nous permet de nous soutenir et de nous entraider.

 

Lire la suite

Projet Beeer Shéba en allemand

Encore une bonne nouvelle !

Grâce à notre frère Christian Kirmse, le site Beer Shéba est traduit en allemand : www.beershebaproject.de

 Qu'il soit béni et encouragé.

Les voilà partis

Stagiaires - 3ème session

Au revoir - Que Dieu soit avec vous !

Fin février, fin d’année. La troisième session de stagiaires ont reçu leur diplôme et ont quitté Beer Shéba. Quand est venu le moment de se dire au revoir, de distribuer les diplômes après un dernier examen, vous regardez en arrière et vous appréciez tout ce que vous avez vécu ensemble. Cela a été une bonne année !

Lire la suite

Production de charbon de bois

En mars 2011, nous avons commencé à produire notre première fournée de charbon de bois à Beer-Shéba. Ce fut pour moi une occasion très intéressante de m’y impliquer, car, pour ma part, je n’ai jamais vraiment beaucoup réfléchi à ce travail. Le charbon de bois était simplement une de ces choses que vous achetez sur le bord de la route pour votre barbecue. Ce qui m’a le plus surpris, c’est la somme de travail nécessaire pour transformer le bois en charbon (pour en savoir davantage sur le sujet, voir cet article sur Wikipédia).

Lire la suite

Cérémonie de remise de diplôme

Voici notre premier contingent d'étudiants qui a fini l'année avec nous.

Mardi 26 février, ils ont reçus leur diplôme et sont repartis chez eux. La semaine précédente, trois évaluations ont mit fin à l'année : un examen sur leurs connaissances techniques, un sur leurs connaissances de la Bible et une évaluation globale des formateurs sur leur comportement et leur attitude tout au long de l'année.

Lire la suite

Partenariat avec Spark Energy

 

 Nous sommes très heureux de vous annoncer que nous débutons un partenariat avec Spark Energy, fournisseur d'électricité et de gaz naturel basé à Houston, Texas. Spark Energy nous a aidé à relancer un projet d'agrandissement solaire, pour le Projet Beer Shéba, qui nous permettra d'avoir un réseau électrique triphasé entièrement fonctionnel dans toute la structure. Grâce à cette initiative de Spark Energy, nous obtiendrons 10 kWc supplémentaires avec des panneaux solaires additionnels, nous améliorerons les onduleurs et nous installerons des câbles électriques triphasé. Cela permettra à la structure de s'agrandir afin de faire face à une demande d'électricité croissante nécessaire à l'outillage électrique, aux moulins à céréales, aux pompes à eau pour l'irrigation et aux circuits de refroidissement qui nous permettront d'accroître la valeur de notre production. Nous sommes extrêmement reconnaissant de l'engagement de Spark Energy dans le projet et pour leur dévouement envers le développement de la communauté et les solutions d'énergie verte.

 

Lire la suite

Voyage sur un champ d’irrigation TIPA

Aujourd’hui, nous sommes allé visité un projet TIPA près de Beer Shéba. TIPA est l’acronyme de Techno-Agriculture Innovation for Poverty Alleviation (Innovation Technico-Agricole pour la Lutte contre la Pauvreté) ; il est financé par le département des Affaires Étrangères israélien. Il était intéressant de voir directement l’impacte qu’un simple projet comme celui-là peut avoir sur une communauté rurale . Il n’est pas rare, pour ce genre de projets TIPA en régions arides, de voir le rendement des récoltes tripler. À juste titre, les bénéfices économiques de tels accroissements ont un grand impact sur les communautés et villages où ils sont implantés. Les projets sont créer avec un fonctionnaire de l’ambassade israélienne et qui est directement affecté au projet en tant que technicien. Ces personnes reçoivent une formation spécifique en Israël en ce qui concerne le projet et ils deviennent responsables de l’instauration des protocoles de formation qui sont en place pour les petites parcelles agricoles. Ils travaillent également ensemble, avec des coordinateurs de projet, afin de déterminer les procédures d’exploitation adéquates spécifiques au projet local.

Lire la suite

BIENVENUE !

 

Régénération forestière

Bienvenue sur ProjetBeerSheba ! Comme vous l’avez peut-être déjà lu dans d’autres pages du site, le Projet Beer Shéba a débuté quelques 8 ans plus tôt.

Lire la suite